Aujourd’hui je vais aborder une des premières étapes et pas des moindres lorsque vous souhaitez créer votre propre blog : le choix du nom de domaine.

Lorsque j’ai décidé de créer un blog en 2009, j’ai dû me poser les mêmes questions que vous en ce moment : « Comment choisir un bon nom de domaine ? », « Quel serait le nom de domaine le plus pertinent et efficace pour mon site ? », « Combien ça coûte ? », « Comment je l’achète ? »…

J’étais un peu perdue et anxieuse : le nom de domaine est une composante majeure et indispensable de l’identité d’un blog et une fois qu’on s’est décidé et que le site est créé, c’est difficile de faire machine arrière. Mais c’est aussi excitant et fun : c’est le début d’une nouvelle aventure ! Alors prenez votre temps, soyez inspiré et savourez. 🙂

Dans mon cas, j’ai conclu que le mieux serait d’avoir un blog à mon nom. C’était la solution la plus pertinente puisque je voulais utiliser ce site comme un portfolio et y présenter mes réalisations analyses de la communication digitale et des réseaux sociaux. C’était une bonne façon de mettre en avant mes connaissances et compétences professionnelles.

Depuis, j’ai lancé d’autres sites (avec WordPress, si ça vous intéresse consulter mon guide sur comment installer votre site avec WordPress) et j’ai aidé d’autres personnes à créer un blog. Aujourd’hui c’est votre tour, je vous livre mes 10 conseils pour choisir un bon nom de domaine.

Un nom de domaine, c’est quoi ?

Bon, avant de vous livrer ces conseils et pour éviter toute confusion, prenons le temps de comprendre ce qu’est un nom de domaine. Un nom de domaine, c’est tout simple l’adresse web via laquelle on accède à votre site. Elle est précédée du préfixe “www” et suivie d’une extension (“.fr”, “.com”, “.org”, etc.).

Par exemple, prenons pinterest.com : “pinterest” est le nom de domaine et “.com”, l’extension.

C’est bon pour tout le monde ? Allez c’est parti !

Les critères importants

☞ Un nom de domaine facile à lire, écrire et prononcer. Pour cela, on évite les doubles consonnes et voyelles, les tirets, les mots à l’orthographe alambiquée. Un manque de lisibilité peut générer de la confusion. Est-ce que vous pouvez facilement prononcer le nom ? Est-ce que vos proches le comprennent dès le premier essai ?

Un nom de domaine court. On évite les noms à rallonge qui peuvent manquer de lisibilité (voir le conseil précédent) et qu’on aura oublié cinq minutes plus tard.

Un nom de domaine mémorable. Un nom de domaine qui capte l’attention est un nom dont vos lecteurs se souviendront facilement. Est-ce qu’il est unique ? Est-ce qu’il “sonne” bien ? À vous de faire preuve d’imagination, ce qui nous amène au conseil suivant.

Soyez créatif ! La plupart des noms de domaine avec un seul mot sont déjà réservés, mais avec un peu d’imagination vous pouvez en créer de nouveaux. En associant deux mots en un seul, en ajoutant un suffixe ou un préfixe à un mot existant, en mélangeant plusieurs mots ensemble, vous pourrez créer votre propre nom de domaine.

☞ Des mots-clés pertinents. Intégrer des mots-clés en lien avec le sujet de votre blog est une bonne idée. Par souci de cohérence et d’image d’une part : les internautes identifient immédiatement de quoi vous allez parler. Pour optimiser le référencement de votre blog d’autre part. Mais, attention de ne pas en abuser et de tomber dans le EMD (Exact Match Domain) désormais pénalisé par Google. Par exemple, si votre blog a pour sujet la cuisine végétarienne asiatique, évitez de choisir : www.cuisine-vegetarienne-asie.com.

Votre propre nom. Ça ne vous aura pas échappé, le nom de domaine de mon site, c’est mon nom ! Je pense que si votre blog a pour sujet votre histoire ou pour fonction de développer la visibilité de votre activité professionnelle, utiliser votre patronyme comme nom de domaine est une bonne idée.

Vérifiez la disponibilité. Assurez-vous que le nom de domaine que vous avez choisi ne soit pas déjà utilisé ou même déposé avant de procéder à son achat.

L’extension. Enfin, il vous faut vous décider sur le choix de l’extension. Là, je vous conseille de faire simple et de choisir l’extension “.com” ou celle de votre pays si votre blog se destine à ce public spécifique (“.fr” pour la France par exemple).

Protégez votre marque. Si vous craignez que la concurrence vous pique le nom de domaine, il vous faut le réserver avec différentes orthographes et extensions, puis rediriger ces lecteurs égarés vers votre blog.

Passez votre nom de domaine au test. Voici un petit test à faire pour savoir si le nom que vous avez choisi est facile à mémoriser et pertinent par rapport au sujet de votre blog : énoncez votre nom de domaine et demandez à vos proches la thématique de votre blog, quelques jours plus tard, demandez-leur s’ils se souviennent et d’épeler le nom de domaine que vous leur avez annoncé. 😉

J’espère que ces quelques conseils vous ont été utiles. Dès que votre choix est arrêté, il faut passer à l’achat et à la création technique de votre site. Pour cela je vous invite à consulter mon guide Comment créer son blog,j’y explique notamment la procédure à suivre pour acheter un nom de domaine et un hébergement web.

Choisir le nom de domaine de votre site avec ces conseils

Save

10 conseils pour choisir votre nom de domaine : une des premières étapes et pas des moindres lorsque vous souhaitez créer votre propre site. [par @juliemirande] #blogging #nomdomaine