Sur ce site, je partage mon expérience et vous livre des conseils pour créer et développer votre blog, communiquer sur les réseaux sociaux et devenir un vrai chef avec WordPress !

Vous ne le savez peut-être pas… mais j’ai aussi été de l’autre côté du miroir !

Lorsque je travaillais en agence ou en tant que freelance, j’ai eu l’occasion de mettre en place de nombreux partenariats avec des influenceurs. Cette pratique s’est largement démocratisée ces dernières années avec la popularité croissante pour l’univers des blogs et des réseaux sociaux (Instagram et Youtube en têtes de liste).

Faire une campagne et mettre en place un partenariat avec des blogueurs, ça se réfléchit. C’est une relation qui doit s’inscrire dans la durée, répondre à des objectifs clairs et précis et présenter des avantages pour les deux parties.

Vous voulez faire connaître votre entreprise, votre site/blog, augmenter les ventes de vos produits ou les visites vers votre site, améliorer le référencement naturel de votre blog, proposer la publication d’un de vos articles à un autre blogueur, etc. Il existe de nombreuses raisons valables pour vouloir faire un partenariat avec un influenceur.

#1 Définir le périmètre du partenariat

Avant toute chose, il est primordial que vous ayez réfléchi au périmètre du partenariat que vous souhaitez mettre en place.

Pour cela, je vous propose de vous poser ces questions :

  • Quels sont les objectifs ? Comme je vous le disais en introduction, une telle collaboration peut répondre à plusieurs objectifs : visibilité, notoriété, optimisation du référencement naturel, ventes, etc.
  • Quelle est votre audience ? La cible que vous cherchez à atteindre doit évidemment correspondre à l’audience des influenceurs que vous identifierez à l’étape d’après.
  • Quelle est la durée de l’opération ? Est-ce que ce partenariat s’inscrit dans la durée ou s’agit d’une opération ponctuelle ? Précisez également les dates de début et de fin.
  • Quels sont les avantages pour le blogueur ? En d’autres mots, il s’agit de définir ce que le blogueur retirera de ce partenariat : compensation financière, matérielle…

#2 Identifier les blogueurs

Votre périmètre est maintenant défini, vous pouvez passer à la seconde étape : identifier vos influenceurs. Les influenceurs sont des individus qui produisent et partagent des contenus affectant le comportement d’autres personnes. Leur niveau d’influence peut se mesurer en fonction notamment de leur blog (commentaires par article, visites quotidiennes…) mais aussi de leur présence sur les réseaux sociaux (nombre d’abonnés, taux d’engagement, nombre de vues…).

La recherche de vos influenceurs doit se réaliser sur la blogosphère et sur les réseaux sociaux.

  • Faites une liste des mots-clés de votre secteur/produit/opération. Puis, basez votre recherche sur ces mots-clés pour identifier des experts dans la blogosphère et sur les réseaux sociaux.
  • Regardez à qui votre cible est abonnée sur les réseaux sociaux et identifiez les leaders d’opinions.
  • Ne vous restreignez pas à une seule communauté. Par exemple, si vous êtes une marque de cosmétique, ne vous limitez pas qu’aux blogs beauté mais pensez également aux blogueuses mode et “lifestyle”.
  • Farfouillez dans les blogroll (listes des favoris) des blogueurs qui vous intéressent, vous pourriez y trouver des petites pépites cachées.
  • Cherchez les personnes qui ont spontanément parlé de vous. Leur message ou leur article était-il favorable à votre marque ? Si oui, ce sont vos premiers ambassadeurs.
  • Cherchez des blogueurs qui ont parlé d’une marque concurrente. Peut-être seraient-ils aussi intéressés par la vôtre ?
  • Une fois vos influenceurs clairement identifiés, apprenez à les connaître et rassemblez dans un document des informations sur leur activité en ligne : nom, email, ville, URL et thématique du blog, nombre moyen de commentaires par articles, nombre de fans/taux d’engagement pour chaque réseau social…

#3 Rédigez un email efficace

Après avoir établi et segmenté votre liste de blogueurs à contacter, on passe à la rédaction du message. Le contenu de votre message sera ce que retiendra le blogueur de votre prise de contact et parfois vos tournures de phrases seront reprises dans leurs articles.

Portez une grande attention à la qualité éditoriale (adoptez un ton adapté) et à l’orthographe (rien de mieux que des fautes pour vous faire perdre toute crédibilité).

Évitez les phrases trop longues, allez droit au but et soyez clair.

 La marche à suivre :

  1. Listez les informations importantes à communiquer.
  2. Segmentez les blogueurs et ajustez votre message en fonction de chacun.
  3. Personnalisez votre message en fonction de votre interlocuteur. « Bonjour Julie… »
  4. Présentez-vous ! Qui êtes-vous ?
  5. Captez leur attention. Pourquoi les contactez-vous ?
  6. N’oubliez pas les informations pratiques ! Quoi, où, quand, comment ?
  7. Gagnant-gagnant ! Il s’agit d’un partenariat : annoncez clairement la contrepartie proposée au blogueur
  8. Conclure votre message par un call-to-action (formulation incitant à l’action). Que voulez-vous que les blogueurs fassent ?
  9. Relisez-vous et mettez en forme votre email !

#4 L’objet de l’email, un élément-clé

Ah, c’est le moment de trouver un objet à cet email. C’est un élément très important car il s’agit de la première chose que les blogueurs verront.

Un objet trop racoleur ou inadapté et hop l’email est noyé dans la masse et finit dans la corbeille.

Comment écrire un objet d’email percutant ?

  • Insérez le nom du blogueur à qui vous vous adressez dans l’objet de votre email
  • Évitez les tournures trop commerciales qui vous vaudront un aller direct dans la poubelle, mais tentez d’intriguer avec une formulation accrocheuse et unique pour les inciter à ouvrir l’email
  • Faîtes attention aux mots-clés que vous utilisez et aux règles de spamming : certaines formulations sont à éviter afin que votre email ne soit pas identifié par la messagerie comme un SPAM : “gratuit”, “inscrivez-vous maintenant”, “gagnez”, “seulement”, “concours”, “jeu” …
  • Soyez concis !
  • Tentez d’insérer des Émojis si le ton et les circonstances l’autorisent

 

#5 Entretenez cette nouvelle relation

La prise de contact a été efficace puisque le blogueur que vous avez contacté a accepté votre demande de partenariat. Tout se passe bien : le blogueur est satisfait, vous êtes satisfait.

C’est une super nouvelle, mais ce serait dommage de vous arrêter là !

Vous venez de créer une relation avec un influenceur manifestement intéressant pour votre secteur (sinon vous ne l’auriez pas sélectionné lors de l’étape n°2). C’est à vous de tisser des liens durables pour faire vivre cette collaboration sur du long terme.

  • Échangez avec le blogueur sur les différents réseaux sociaux où il est actif
  • Soyez présent mais pas envahisant

Les médias sociaux comme les pages Facebook, Twitter, les blogs, constituent un vivier d’espaces où les marques peuvent mettre en place des campagnes de communication. Mais, le marketing a évolué : les internautes sont plus enclins à écouter ce que des blogueurs reconnus et appréciés ont à dire sur vous qu’à adhérer à votre publicité.

Un partenariat avec des blogueurs peut vous permettre de recruter des ambassadeurs écoutés et de toucher une toute nouvelle audience. Certains blogueurs ont plusieurs milliers de lecteurs et autant d’abonnés sur Twitter, Instagram ou Youtube ce sont des milliers de potentiels consommateurs pour votre marque.

Save

Save

Save

Save