Choisir une banque éthique pour protéger la planète

Changer de banque est certainement une des meilleures actions que j’ai pu faire pour protéger la planète. C’est très important pour moi de savoir que mon argent va faire une différence et que je fais tout mon possible pour faire partie de la solution.

Savez-vous comment votre banque utilise réellement l’argent que vous lui confiez ?

Le changement climatique est une réalité et les banques françaises y participent activement de par leurs investissements et soutiens dans des secteurs ultra-polluants comme celui des énergies fossiles.

Les établissements bancaires ont un pouvoir immense grâce à notre argent qu’ils utilisent pour financer les activités et secteurs de leur choix. La réalité n’est pas glorieuse : investissements dans les énergies fossiles, projets portant atteinte aux Droits de l’Homme, évasion fiscale, financement d’armes de guerre ou nucléaires…

Classement des banques françaises en fonction de leur impact sur l’environnement et responsabilité sociale

Les Amis de la Terre ont analysé les investissements et activités des banques françaises pour en tirer un classement en fonction des risques environnementaux et sociaux.

Classement des banques françaises en fonction des risques environnementaux et sociaux de leurs activités par les Amis de la Terre

Voici quelques détails supplémentaires sur les trois banques françaises classées “risques maximum” qui figurent parmi les plus climaticides au niveau international. Cocorico ! 🇫🇷

BNP Paribas
Hellobank fait partie du groupe BNP Paribas.

Non seulement, c’est la banque française la plus présente dans les paradis fiscaux avec 200 filiales, mais c’est aussi celle qui investit le plus dans les énergies fossiles. BNP Paribas a aussi financé des entreprises très controversées, impliquées dans des assassinats et disparitions. En résumé, BNP Paribas est la banque française avec le plus gros impact négatif sur l’environnement et les populations.
Crédit Agricole
LCL, CIB, Bforbank et Amundi font partie du groupe Crédit Agricole.

Le Crédit Agricole a investi des milliards d’euros dans les énergies fossiles (notamment le charbon, mais également le pétrole et les agrocarburants), possède plus de 150 filiales dans les paradis fiscaux, est régulièrement impliqué dans des scandales financiers et bafoue les droits humains.
Société Générale
Crédit du Nord et Boursorama font partie du groupe Société Générale.

La Société Générale a un impact massif sur l’environnement “grâce” à des milliards d’euros investis dans les énergies fossiles. Elle possède 136 filiales dans les paradis fiscaux et est impliquée dans des projets climaticides et dangereux pour les populations locales.

Les Amis de la Terre sont également à l’initiative du site Fair Finance France, en collaboration avec Oxfam. Les financements et investissements des banques françaises ont été scrutés au peigne fin par les deux ONG qui en ont dressé un comparatif détaillé en fonction de thématiques spécifiques : changement climatique, droits humains, fiscalité, armes…

Comment choisir une banque éthique et éco-responsable ?

Si vous en avez marre que votre argent pollue et finance des projets nocifs, vous pouvez changer de banque et faire le choix d’une banque écologique et responsable ! C’est un bon moyen de s’assurer de la manière dont seront utilisés vos deniers et c’est un acte fort en faveur de l’environnement, du climat et des populations.

La Nef 🏆

Première de la classe, la Nef est une coopérative de finance solidaire qui fait le choix de la transparence et de l’éthique. Elle publie la liste des projets et entreprises qu’elle soutient et choisit de financer les énergies renouvelables et d’exclure unilatéralement les énergies fossiles. D’ailleurs, la Nef ne soutient que des projets environnementaux, sociaux et culturel. Tout comme le Crédit Coopératif, elle est impliquée dans l’économie locale plutôt que dans des projets controversés. La Nef propose un livret d’épargne sur lequel il est possible de faire don des intérêts à une association partenaire.

— À savoir : la Nef ne propose pas encore de comptes courants, uniquement des comptes épargnes.
Crédit Coopératif

Pour un compte courant, il faudrait donc se tourner vers le Crédit Coopératif qui est également une coopérative et la banque de nombreuses associations. Le Crédit Coopératif participe au développement économique des territoires et à la préservation de l’environnement, c’est la banque de référence de l’économie sociale et solidaire.

— À savoir : le Crédit Coopératif appartient au groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Épargne) et n’est pas aussi transparent que la NEF sur l’ensemble de ses investissements.

Verdict personnel ? J’ai choisi de placer mon épargne (qui représente en général le plus gros de son capital et a donc le plus d’impact) à la Nef et d’utiliser un compte courant du Crédit Coopératif pour recevoir mon salaire et les dépenses du quotidien.

Comment changer de banque ?

Changer de banque n’est pas si compliqué, particulièrement quand on met dans la balance les démarches administratives face à l’impact positif de ce changement pour la planète.

Cela m’a pris 5 minutes pour ouvrir un livret d’épargne à la Nef, car tout s’est fait directement en ligne sur leur site. J’ai reçu plus tard par courrier un code pour accéder à mon espace client.

Pour ouvrir un compte courant au Crédit Coopératif, j’ai rempli un formulaire en ligne, puis imprimé et envoyé le document signé à l’agence près de chez moi. Une conseillère est revenue vers moi rapidement par téléphone pour finaliser l’ouverture du compte.

Bon à savoir : fermer un compte courant ou un livret d’épargne réglementé (sauf PEL, PEA) est gratuit.

Les 5 étapes à suivre pour ouvrir un nouveau compte bancaire :

  1. Ouvrez un nouveau compte bancaire dans la banque choisie
  2. Transférez tous les virements et prélèvements automatiques sur ce nouveau compte ou vérifiez que tous ces mouvements soient bien transférés si vous avez opté pour le service d’aide à la mobilité de votre nouvelle banque (service gratuit)
  3. Vérifiez que tous vos paiements par chèque et carte aient bien été débités de votre ancien compte (risque d’interdit bancaire sinon)
  4. Envoyez une lettre pour demander la clôture du compte et le transfert de votre argent vers votre nouvelle banque (modèle de lettre)
  5. Restituez à la banque ou détruire vos anciens chéquier et carte bleue

Alors, prêt·e à vous s’engager pour la planète et à choisir une banque éthique ?

Changer de banque pour une alternative éthique et éco-responsable afin de soutenir la transition écologique et protéger l\'environnement #écologie #protégerlaplanète #environnement #banque

Auteure : Julie Mirande

Bonjour, je suis créatrice de contenu digital et convaincue que le numérique peut servir le bien commun et contribuer à changer le monde.Ici, je distille des ondes positives et bienveillantes pour apprendre à préserver la planète, construire un monde meilleur à son échelle et vivre en harmonie avec soi-même.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *