8 gestes pour lutter contre la pollution de l’air

Aujourd’hui – mercredi 5 juin 2019 – c’est la journée mondiale de l’environnement ! L’événement annuel a été initié par l’Organisation des Nations Unis en 1972 et a cette année pour thème la pollution de l’air.

Cette journée est l’occasion de mettre en lumière une des grandes menaces qui pèsent sur l’environnement et la santé humaine. Elle nous invite également à réfléchir comment nous pouvons tous agir au quotidien pour lutter contre la pollution atmosphérique.

Un grand danger pour l’environnement et la santé humaine

Aujourd’hui, neuf personnes sur dix dans le monde sont exposées à des polluants atmosphériques non conformes aux critères de sécurité de l’Organisation mondiale de la Santé. L’air pollué tue sept millions de personnes chaque année et provoque des problèmes de santé chroniques.

En France la pollution de l’air extérieur c’est :

  • près de 50 000 décès par an soit 9% de la mortalité
  • des allergies respiratoires chez 30% des adultes et 20% des enfants
  • 100 milliards d’euros en coût sanitaire
  • 650 000 journées d’arrêt de travail par an

Mais, nous ne sommes pas les seuls à être touchés. La pollution de l’air est une des plus grandes menaces qui pèsent sur l’environnement et contribue également au réchauffement climatique. Elle altère les cultures agricoles (baisses de rendement de 5 à 20 %) et met en danger les écosystèmes (acidification de l’air et eutrophisation).

Cette année, la journée mondiale de l’environnement nous invite à nous poser la question :

Comment pouvons nous individuellement et collectivement réduire la pollution atmosphérique et améliorer la qualité de l’air que nous respirons ?

Évidemment, il est urgent que les gouvernements et villes s’impliquent pleinement et adoptent une position ferme pour combattre la pollution de l’air : abandon progressif des centrales électriques à charbon, promotion de combustibles moins polluants, investissements dans les énergies renouvelables, développement des modes de transport collectifs, réduction de la circulation des voitures en ville, aménagement des villes pour les piétons et cyclistes, création d’une taxe pour les entreprises qui polluent…

Mais un élan d’intérêt et une réaction de la part des décideurs et gouvernements se font dangereusement attendre.

Alors, on fait quoi pour lutter contre la pollution de l’air ?

Chacun peut passer à l’action à son échelle pour polluer moins.

  1. Se déplacer vert : à pieds, vélo, trottinette pour les petits déplacements et en bus, métro, train, co-voiturage pour les autres
  2. Manger local et de saison : une tomate qui pousse sous serre émet 20% de CO2 en plus qu’une tomate de saison. Sans parler du transport pour acheminer les produits qui ne sont pas cultivés localement.
  3. Réduire sa consommation de viande qui est une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre.
  4. Remplacer les produits ménagers chimiques par des alternatives écologiques (vinaigre blanc, savon de Marseille, huiles essentielles).
  5. Souscrire à un fournisseur d’énergies vertes.
  6. Moins chauffer en hiver en portant des vêtements chauds.
  7. Préférer la ventilation à la climatisation.
  8. Ouvrir les fenêtres tous les jours pour aérer et assainir l’air intérieur de sa maison.

Sources : gouvernement.fr / Nations Unies

Author: Julie

J'espère que cet article vous a plu. N'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et à laisser un commentaire, j'y répondrai avec grand plaisir. Passez une belle journée ! ✨🌿

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *